Le 25 février 2022 – Journée d’initiation pour les étudiants de médecine sur la dimension spirituelle au coeur du soin avec Michel Fromaget, Bertrand Vergely, Père Philippe Dautais, Elisabeth De La Barre
j’interviens en tant que grand témoin:
« Rescapée d’une hypertension artérielle & pulmonaire sur syndrome d’Eisenmenger dont le diagnostic médical de survie ne dépassait pas l’adolescence, Frédérique Lemarchand a finalement atteint 34 ans, avant de bénéficier d’une grande aventure humaine qu’est la transplantation d’organes. Elle a reçu la mystérieuse bouture d’un cœur et deux poumons, le jour du rassemblement mondial de prières pour les malades le 11 février, jour de Notre Dame de Lourdes, après avoir attendu cette greffe pendant plus de 20 ans.
Frédérique fait l’expérience de la patience, de la persévérance, de la souffrance, de la solitude, de l’impuissance, du silence, d’une
profonde sensibilité, de la force de la vie ; autant d’averses favorisant la germination spirituelle qu’elle partage principalement
dans la voie artistique. »

« Vous aussi, médecins, vous avez une mission à accomplir, tout comme moi. Je vous parle de devoirs à une époque où tout le monde parle de droits…
Votre mission, c’est de soigner les malades; mais si vous n’apportez pas l’amour aux chevets des malades, je crains fort que les médicaments ne servent pas à grand-chose… Or l’amour ne peut se passer de la parole.
Comment pourriez-vous l’exprimer si ce n’est avec des mots qui aideront spirituellement des malades?… Portez Dieu aux malades; cela vaut mieux que tout autre traitement. » (5 mai 1958).
Padre Pio

 

frédérique Lemarchand peintre
Michel Fromaget
bertrand vergely
Père Philippe Dautais
Elisabeth De La Barre