ipour 18-19 janvier 2020 – Colloque participatif  « Appel Au Féminin » Corum de Montpellier, Place Charles de Gaulle, 34000 Montpellier

L’appel au féminin, une urgence dans notre monde en transition!
L’appel au féminin, une urgence dans notre monde en transition!
Aux quatre coins de notre terre, un phénomène se déploie :
des femmes se rassemblent, se mobilisent et se tiennent la main.… Aux États-Unis, elles se mobilisent pour faire opposition à Trump … En Israël et Palestine, elles marchent ensemble, pour montrer le chemin de la Paix … En Amérique du Sud, une lame de fond féministe se développe pour lutter contre les violences faites aux femmes … La parole des femmes se libère et se fait entendre … Pour comprendre et rejoindre ce grand mouvement, nous vous invitons à coopérer activement pendant deux jours et à réfléchir sur l’émergence des valeurs du féminin, au service du monde en transition.

 

Le féminin et le masculin sont les deux polarités qui ensemencent le monde. Il a besoin des deux pour bien fonctionner.
C’est aujourd’hui que nous construisons le monde de demain.
Vous êtes appelé(e)s à y participer !
Inscrivez-vous !

Votre mobilisation et vos contributions sont les graines que nous déposerons ensemble.

 

« L’Appel au Féminin »

interview Frédérique Lemarchand

1- En quoi « l’Appel au Féminin » a résonné en toi ?

Se retourner vers le féminin est, pour moi, le défi de notre époque afin de donner une autre possibilité au monde. Le féminin permet de nous accoucher à un autre niveau du réel.

Il est la matière de mutation que j’aime explorer en peinture.

C’est un face à face avec mon pôle inconnu, mon inconscient, mon ombre. 

L’espace de ma toile recèle tous les dévoilements possibles. 

Je vais de plus en plus vers moi.

Enfanter une peinture est un processus de séparation car je pose dans le voir et nomme les énergies qui me traversent.

Lorsque je trace mon chemin de peinture, je retire les voiles de mon coeur et découvre un coeur nouveau.

2- Quelles sont pour toi les valeurs du Féminin et comment ressens-tu cette résurgence ?

Il est essentiel de nous souvenir que le Féminin est le monde de l’inconscient et que son émergence avec les sciences humaines tient aujourd’hui du même phénomène que le réveil social de la femme.

La création de celle que nous croyons être, la femme par rapport à l’homme, n’est autre que la révélation faite à Adam, que nous sommes tous (hommes ou femmes) son autre côté: la face cachée de son être, avec laquelle il n’entrera vraiment en communication que s’il se fait germe, mourant et renaissant autant de fois que nécessaires, dans les orgasmes successifs de ses épousailles avec elle, jusqu’à la dernière mort. Alors éclatera l’information toute entière contenue dans l’aide: Genèse 2.18: «  Il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui… ».

Je précise que mon angle est ontologique, j’exprime un Féminin intérieur à tous, hommes ou femmes. Avec le Féminin de mes profondeurs, je rencontre la nuit, l’inconnu, l’abîme, l’inconscient, la matrice d’expériences de la matière en esprit, le subversif, le faillible, les eaux, l’ombre, les cieux, la grotte, le réceptacle du transcendant, un lieu d’émergence, la source et l’origine, le creuset, un lieu de résonance, d’accueil, d’un mystère colossal, la solitude, la proximité de la souffrance, ce qui donne la vie, ce qui échappe au temps au dedans, l’oreille, le don de la vie. Explorer ces thèmes en peinture est une empoignade, un combat qui délivre, parfois par grâce, son Nom à ma création. 

Le mythe dit  » de la chute  » n’est pas le fait de la Femme mais celui d’une humanité inconsciente qui se laisse dévorer par le démon de jouissance-possession-puissance, comme elle se laisse aujourd’hui dévorer par l’ogre de la peur. Nous vivons un grand retournement des valeurs et l’humanité prend conscience de son autre côté, c’est-à-dire de son Féminin qui est à rencontrer de toute urgence.

3- Comment vis-tu ton féminin au quotidien?

À travers un travail spirituel et psychologique, je me restaure en profondeur. 

Je reconnais mes blessures, mes limites, j’assume la violence… ce qui libère une grande énergie créatrice. Je médite, me débarrasse de l’inessentiel et fais de moi un espace illimité. Je laisse ma toile intérieure en jachère pour que l’Esprit la féconde et m’inspire. Je reçois la couleur de l’invisible Présence. Le tableau se construit au fur et à mesure de l’exploration de cette béance intérieure, de ce va-et-vient pas toujours facile entre loin et près, flou et net, plein et vide, opaque et transparent, passé et présent. Je m’enfante à moi-même par des passages de plus en plus étroits. En vivant mon Féminin au quotidien, je reçois l’amour maternel de Dieu qui se donne dans ma création.

4- Comment se concrétisent ton engagement et ton action au service des valeurs du Féminin ?

Je propose des ateliers de calligraphie hébraïque et de peinture intuitive pour permettre à chacun d’extraire des textes antiques une semence à actualiser; celle enclose dans le Féminin qui aspire à être dévoilé. 

Atelier de calligraphie hébraïque : les lettres hébraïques portent l’empreinte du Verbe Créateur. De ce fait, elles expriment des messages de vie, tant sur les plans symbolique, spirituel, psychologique que dans la dimension du sens, lesquels seront mis en évidence. La pratique de la calligraphie pourra être révélatrice de la façon dont nous mettons en œuvre ou non les forces de vie de notre Féminin des profondeurs. 

Atelier de peinture intuitive :   « Plonge-toi au cœur des mutations. N’aie pas peur de faire face à l’inconnu », nous dit Fabienne Verdier. Vision et geste ancrés dans la qualité d’être entre ciel et terre, entre les principes Féminin et Masculin. Écho entre l’être intérieur et soi-même. Plus l’élan créateur est incarné, plus la manifestation picturale est vraie et directe. Livrer passage à l’essence de notre nature mâle et femelle ontologique, c’est se tenir au cœur du chaos de la matière, dans le processus, dans la maturation, dans le mouvement, dans l’enracinement et l’élévation à la foi(s).

5- Que représente pour toi l’alliance du Féminin et du Masculin ?

C’est s’éveiller à cette dialectique du Féminin et du Masculin en acceptant cette danse du Yin et du Yang où chacun est appelé en altérité par l’autre : cette soif de l’altérité, soif de l’autre, apporte le plus. C’est un chemin d’intégration, de communion sans mélange avec l’Aimée, l’Amant et l’Amour.

Actuellement, nous explorons la lune sur le plan extérieur : celle-ci représente le Féminin Yin où se reflète la lumière du soleil, archétype du Masculin Yang. 

Notre chemin consiste à nous souvenir de notre Féminin intérieur en allant vers cet autre côté, vers cette ombre, pour l’offrir comme le feu du soleil traverse un pur vitrail. Notre accomplissement y flamboiera totalement. Et ce n’est pas la lumière qui nous manque, c’est nous qui manquons à la lumière. Alors, épousons nos polarités pour changer notre coeur en rayons de soleil.